Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à l'info-lettre

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Navigation

Tết 2017, Laudato si'

Print
Du 16 au 19 février, les frères et soeurs vietnamiens en formation en France se sont rassemblés à Saint-Lambert-des-Bois (Yvelines) pour fêter ensemble le Têt autour du thème de Laudato si'.

Malgré le temps hivernal, le printemps est déjà un peu présent. Les arbres sans feuilles dansent sans hâte, le soleil s’étend doucement sur les herbes, certaines fleurs sauvages commencent à s’épanouir.

Nous sommes de la famille de l’Assomption, frères et sœurs vietnamiens en formation en France. Nous nous retrouvons à Saint-Lambert-des-bois, un lieu de calme en région parisienne, pour fêter le Nouvel An, dit l’année du Coq. Nous habitons tous dans l’hexagone mais dans différentes régions. C’est pourquoi le Tết est un rendez-vous important qui nous permet de retrouver notre ambiance familiale.
Dans le contexte complexe de notre pays actuel, le problème de la pollution n’est pas facile à résoudre. Cela est dû à un manque de connaissance écologique, à une prise de responsabilité insuffisante et à une conscience faible de la construction dans un environnement propre. C’est pour cela que nous avons choisi comme thème : « Tết, Laudato si' ».

Après plus d’une heure de promenade dans la nature, le P. Dominique Lang, prêtre assomptionniste, nous a aidé à mieux entendre le cri de la nature en expliquant Laudato si’, l’encyclique du pape François publiée le 24 mai 2015, qui rappelle l’urgence d’une conversion écologique globale.

En résumé, le P. Dominique a développé un plan en six étapes (basé sur les six chapitres de l’encyclique) pour parvenir à une véritable conversion. La première est la nécessité d’écouter le cri de la nature. La deuxième, c’est de se laisser émerveiller par la Création. La troisième est d’aller à la racine avec lucidité pour voir les causes du problème. La quatrième est la capacité d’établir un style de vie modeste associé à une écologie intégrale. La cinquième est de chercher un esprit de dialogue dans plusieurs domaines (religieux, social, économique, politique et scientifique). Enfin, c’est de suivre un chemin éducatif et une spiritualité conformes à cette pédagogie d’une écologie intégrale.

Cette leçon pratique nous aide à prendre conscience de notre responsabilité dans la construction de notre maison commune. De plus, en tant que religieux et religieuses, nous devons devenir les témoins en accueillant la beauté de la création, en nous engageant dans une vie responsable, en prenant soin notre mère-terre, et en protégeant notre environnement.

Cette fête du Têt se caractérise par la couleur de l'amour, les visages souriants, les bonjours ainsi que la prière. La veillée, en particulier, a été mise en relief par les mélodies printanières, les danses traditionnelles. Tout cela nous rend joyeux et nous réunit dans une ambiance fraternelle comme le dit un proverbe : « Entre les quatre mers, tous les hommes sont frères ». Cette rencontre nous donne plus d’énergie pour cheminer vers notre pays natal, celui du Royaume de Dieu, avec joie et confiance.

Et voilà un autre Têt est passé, un grand merci à tous, frères et sœurs de l’Assomption, chères familles et les amis, d’avoir contribué à cette belle fête. Ce fut une belle rencontre, tout simplement cool et mémorable.

Fr. VO Long