Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à l'info-lettre

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Récollection des jeunes de la famille de l'Assomption

Print
Du 19 au 21 janvier 2018, les jeunes des foyers de la famille de l'Assomption se sont rencontrés à la Maison Notre Dame de l'Ouÿe tout près de Paris, pour leur récollection annuelle.
Récollection des jeunes de la famille de l'Assomption

Récollection des foyers 2018

Une tradition qui garde sa saveur

"Faire le point", c'est dans cet esprit que les jeunes filles et garçons, aux études ou exerçant une profession, et habitant les différents foyers des Soeurs et Frères assomptionnistes en France, se sont rencontrés à Dourdan. Cette rencontre est presque devenue une tradition et tient lieu chaque année au mois de janvier; elle réunit les jeunes et les Frères et Soeurs responsables des foyers. Ils étaient donc autour de 90 cette année, venus de Strasbourg, Lille, Bordeaux, Paris, ou Lyon.

La figure d'Abraham au cœur de la récollection

C’est le père Sylvain Gasser qui a brillamment animé la session autour de la personnalité d’Abraham, son appel, sa famille, son rapport à l’ordre divin… Des visuels, des séances de lecture dialogués, des échanges ont permis de mûrir ce thème dans un moment de forte spiritualité. Les jeunes ont vécu toute une nuit d’adoration, de samedi à dimanche matin.

Beaucoup de joie du début à la fin

Les jeunes témoignent de la richesse de ce weekend vécu dans la partage, la fraternité et la découverte mutuelle.

J’ai vécu un très bon weekend avec les interventions du père Sylvain sur Abraham. J’ai beaucoup aimé les ateliers et j’ai participé à ceux qui portaient sur la confession et sur les chants.

Le temps d’adoration a été un moment très fort pour moi. Tout cela répondait à tout ce que je pouvais attendre d’un weekend de récollection.


Alexandre BOUADROUNE, 31 ans. Jeune professionnel en ingénierie du son, en foyer à Adveniat.

 

Ce qui était super c’est de rencontrer d’autres jeunes qui vivent la même expérience de communauté ; c’est la première année que je vis en communauté, en foyer, et c’était sympathique de partager ce qu’on vit. Les moments forts ont été les topos qui nous permettent d’avancer, d’approfondir la parole de Dieu, de mûrir notre foi par rapport à nos expériences ; c’est la formation chrétienne presque la catéchèse qui me nourrit et me porte.
Laetitia, étudiante en médecine, foyer des Oblates à Lille.

 

 

C’est la première fois que j’assiste à un tel commentaire de la parole de Dieu. Je me suis rendue compte qu’Abraham qui semble être connu est en réalité méconnu dans le fond. C’était assez étonnant, perturbant et questionnant de découvrir ce personnage dans son humanité. Ce que j’ai découvert aussi, c’est la vie communautaire. J’ai vu qu’à Bordeaux ou à Paris, on ne vit pas de la même manière, notre foi ou notre rapport avec les religieux ; c’est un apport qui nous sera important dans la suite de notre vie communautaire à Lille.
Margaux, 19 ans étudiante en droit, foyer Oblates à Lille.

 

B. BAMOGO