Apportons notre soutien aux populations sinistrées de Goma

Déjà fortement éprouvée par les violences et la pauvreté, la région du Kivu vient de connaître un nouveau drame avec l’éruption du volcan Nyiragongo.

L’éruption du volcan le 22 mai dernier a provoqué le déplacement de près de 400 000 personnes. Quelques jours plus tard, de violentes secousses sismiques ont fait trembler Goma et lézarder les habitations. La population est revenue dans une ville lourdement touchée : 3500 maisons détruites dont la centrale de distribution d’eau (qui desservait 750 000 habitants). Aujourd’hui les habitants manquent d’eau, de nourriture et d’électricité …

Depuis leur implantation en 1995 à Goma, l’Assomption œuvre notamment dans les milieu éducatifs et de la santé. Un vaste réseau de laïcs de plus de 500 membres les accompagne dans leur mission.
« En RDC, l’Église joue un rôle essentiel. Pour combattre la pauvreté, éduquer la jeunesse, soigner les malades » rappelle le P. Roger Kasereka Syayipuma, assomptionniste, curé de la paroisse de l’Emmanuel de Goma.
La catastrophe a toutefois mis un coup d’arrêt à leurs projets. Après avoir beaucoup donné les fidèles sont à bout de souffle…Les Assomptionnistes lancent donc un appel à la générosité de tous.

Nous avons été affectés par de dures épreuves ici à Goma, avec nos maisons qui ont été englouties par la lave, et d’autres qui ont été systématiquement dépouillées par des voleurs. Sans parler des familles qui ont subi beaucoup de pertes. Les conditions sont déplorables. Les familles dorment à la belle étoile dans des mauvaises conditions d’hygiène, sans eau ni nourriture. Malgré cela, ils se préparent déjà à reconstruire leurs maisons.

Ferdinand Sahani, membre des « Laïcs de l’Alliance de Goma », le 31 mai 2021

Aidons les habitants de Goma en participant à la reconstruction !