Bruno Chenu –

Né le 18 juin 1942, devenu religieux assomptionniste en 1961, ordonné prêtre en 1968. Enseignant à Lyon, rédacteur en chef du journal La Croix, oecuméniste apprécié, élu en 1998 co-président catholique du Groupe des Dombes. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages.
Décédé à l’âge de 61 ans, le 23 mai 2003.

Testament de Bruno Chenu : « Loué soit le Dieu de Jésus ! Que son Règne vienne ! En ce jour de Pentecôte, fête de l’Église, je confie au papier un ultime et bref message. Je n’ai jamais eu qu’une vocation et qu’un désir : servir l’Église. Elle me l’a bien rendu : je remercie le Seigneur pour sa bienveillance et sa miséricorde à mon égard. Je le remercie aussi pour la famille humaine et la famille religieuse qu’il m’a données. Elles m’ont fait tout ce que j’ai essayé d’être. Comme je l’ai toujours dit, mon vrai « testament » est dans mes livres et mes articles, surtout dans L’Église au coeur et dans La Trace d’un visage où j’ai livré le meilleur de ce que le Seigneur m’inspirait. Je suis très reconnaissant à ceux et à celles qui m’ont fait l’honneur de me lire. Ils ont constitué ce que j’aimais appeler ma « paroisse invisible ». Ils ont constamment fouetté mon énergie. Tant mieux si les livres que je laisse dans ma bibliothèque peuvent servir à d’autres, notamment pour ce qui concerne les Noirs américains et les théologies du Sud. « Entre tes mains, Seigneur, je remets ma vie. » Bruno Chenu Le 3 juin 2001

Bibliographies