Daniel Le Guen – 1935-2014

Daniel  Le Guen est né à Landivisiau (Finistère) le 17 juillet 1935. Son père, François, âgé de 105 ans, est toujours  vivant, sa mère Suzanne Hélard est décédée il a plusieurs années.

Daniel est baptisé le lendemain de sa naissance, le 18 juillet, puis il reçoit la confirmation à 12 ans, le 23 mai 1947. En  1949, à 14 ans, il entre à l’alumnat de Saint-Maur en Anjou (Maine-et-Loire), puis trois ans après à l’alumnat de Cavalerie (Prigonrieux) en Dordogne.

En 1955, à 20 ans, il décide de d’entrer au noviciat assomptionniste de Pont-L’Abbé-d’Arnoult (Charente Maritime) où il prend l’habit religieux le 15 octobre 1955. Un an plus tard, le 16 octobre 1956, il prononce ses premiers vœux, avant d’aller à Lyon-Valpré pour une année de philosophie universitaire. De 1957 à 1959, il étudie la philosophie scolastique au scolasticat de Layrac (Lot-et-Garonne). De 1959 à 1961, il fait son service militaire en Algérie. A son retour, il est à Lyon-Valpré, pour quatre années de théologie. C’est  à Valpré qu’il prononce ses vœux perpétuels le 8 décembre 1963, et qu’il est ordonné prêtre le 3 avril 1965.

Après une année de formation pastorale à Lyon, il est nommé vicaire à la paroisse N-D de Salut de  Caudéran, à Bordeaux. Il y reste 9 ans. De 1975 à 1988, il est en paroisse à La Rochelle : la Gennette, Laleu, La Pallice, Tasdon, puis Aytré. Après ce séjour de 13 ans au bord de la mer, il est nommé curé de Gimont dans le Gers, responsable du grand secteur de Save Gimone. Sept ans plus tard, en 1995, à sa demande, il est nommé à Saint-Pierre en Gallicante à Jérusalem. Pendant 13 ans, il va surtout assurer  les fonctions d’économe. Ces 13 ans à Jérusalem l’ont beaucoup marqué !  En 2008, il revient en France, et en 2009, il est nommé économe de Layrac. Où il a laissé la réputation de quelqu’un de très économe et même d’un peu « radin ». Il était très fraternel et aimait bien rire !

Il est décédé à l’hôpital d’Agen le 26 novembre 2014,  dans sa quatre-vingtième année.

Ses obsèques ont été célébrées le 1er décembre au prieuré  de Layrac.

Bibliographies