Daniel OLIVIER – 1927-2005

Portrait.
La chapelle de Lorgues était pleine pour la célébration des obsèques de Daniel, dont La Croix, le Monde, le Figaro, avaient annoncé le décès. Docteur en théologie, il a étudié et enseigné dans les scolasticats de l’Assomption mais aussi à l’étranger. Spécialiste reconnu de Luther, il était docteur honoris causa de la faculté théologique protestante de Paris. Il a enseigné Luther, la théologie fondamentale et l’œcuménisme à Paris, Lyon, Strasbourg, en Italie, en Espagne, en Suisse, en Allemagne, au Canada… et ailleurs. A l’Assomption, il a eu un temps une réputation un peu sulfureuse. Son engagement auprès des étudiants de Valpré qui remettaient en cause le fonctionnement du scolasticat lui a valu d’être « écarté » en 1969. Il a ensuite vécu dans des petites communautés parisiennes avant de revenir à François 1er. Lourdement handicapé depuis l’enfance, il a fait preuve d’un courage impressionnant, ne voulant pas être une charge pour les autres. « Nous garderons de  Daniel le souvenir d’un homme extrêmement courageux, mais aussi d’un homme sympathique, agréable, aimant rire, chanter et plaisanter, et en même temps d’un croyant » (Y. de Villers)

Bibliographies