Eugène HEITZ – 1924-2009

Eugène Heitz,

décédé à Strasbourg le 14 mai 2009, à l’âge de 85 ans.

Formé dans le mouvement de jeunes « Cœurs Vaillants », ce fils de boulanger a toujours fait preuve de qualités d’animateur et d’un caractère bien trempé. En 1942, ayant refusé d’entrer au lycée allemand, il est envoyé au stalag puis enrôlé dans la Wehrmacht. La guerre le mène à Postdam, en Ukraine, à Berlin, en Pologne, à Vienne, à Copenhague, où il parvient à déserter et à rejoindre un groupe de maquisards danois dirigés par un pasteur. Ordonné prêtre à l’Assomption en 1953, il est nommé vicaire à la paroisse St Maurice de Strasbourg l’année suivante. Il y est admiré pour son zèle et ses initiatives : catéchistes laïcs, messes rassemblant 300 jeunes, camps d’été, mouvement « Cours Vaillants »…De 1959 à 1966, il sera supérieur de l’Orangerie où il a fait venir sa belle-mère qui fait fonction de « mère supérieure » ! En 1968, il est nommé à Sainte-Croix-aux-Mines, puis à Barembach où il a été curé pendant 23 ans, toujours très actif.  A 75 ans, l’âge de la retraite et des ennuis de santé l’amènent à se retirer à la maison Saint Joseph, près de la communauté de l’Orangerie où il a vécu les dix dernières années de sa vie, consacrant beaucoup de son temps à la prière.

Bibliographies