Franciscus (Jan) LEMMENS – 1932-1989

Autorisation de lecture pour ouvrages à l’index.

«A la demande du P. Pauwel Jeurissen, Supérieur du scolasticat de Louvain,
Demi- rue, le P. Wilfrid Dufault, Supérieur Général, en vertu des pouvoirs
qui lui sont délégués par le Rescrit Pontifical ‘Cum Admotae’, et selon la
teneur du dit Rescrit
(reproduit dans B.O.A, vol. IV, n° 1, p. 31 ), autorise le P. Franciscus
Lemmens, pour la durée de sa charge de bibliothécaire et de professeur, à
lire et à garder des livres et périodiques défendus.

Le P. Général donne cette même autorisation à tout religieux du scolasticat
de la Demi-rue et du Centre Universitaire, rue du Canal, qui, dans un cas
particulier au jugement du P. Franciscus, aurait besoin de connaître telle
ou telle publication défendue, pour le bon accomplissement de sa charge ou
de ses études. Le Supérieur respectif du religieux reste responsable de
l’usage de cette autorisation ».

P. Wilfrid Dufault, Rome, 10
novembre 1965.

Religieux de la Province de Belgique-Nord.

Formation.

Né le 7 avril 1932 à Kinrooi, dans la province du Limbourg belge, Johannes-Hubertus Lemmens ou plus simplement Jan fait ses études secondaires à Zepperen (1944-1948) et à Kapelle-op-den-Bos (1948-1951). Il termine sa dernière année d’humanités au collège de Maaseik (1951). Il entre au noviciat de Taintegnies en Belgique, le 20 septembre 1951. Il prend le nom de Frère Franciscus. Admis à la première profession le 21 septembre 1952, il passe à Stabroek (Anvers) pour ses études de philosophie de 1952 à 1954. Il accomplit ensuite son service militaire à Alost et à Bruxelles. En 1955-1956, il suit les cours de théologie en France, au scolasticat Saint-Augustin de Lormoy (Essonne) et les continue à Saint-Gérard, de 1956 à 1958. Profès perpétuel le 2 février 1957, le Frère Franciscus est bien apprécié par son supérieur, le P. Yves Laurent: « Le Frère Franciseus donne toute satisfaction sur tous les plans. Très régulier et très pieux, d’une intelligence sinon supérieure, du moins au-dessus de la moyenne, il possède des aptitudes pratiques très variées qu’il sait mettre de façon utile au service de la communauté. Joyeux et jovial, il a besoin d’être stimulé par des paroles d’encouragement à l’occasion, à cause d’un fond de timidité qu’il ne parvient pas toujours à dominer ». Il est ordonné prêtre le 20 avril 1958 à Saint-Gérard par Mgr Musty.

Une carrière intellectuelle.

Doué d’une brillante intelligence, le P. Franciscus qui reprend son prénom de baptême, Jan, poursuit des études théologiques de spécialisation à l’Université de Leuven. Le 27 juin 1962, il obtient un doctorat en théologie: ‘De sacramenten en het Vleesgeworden Woord volgens Augustinus’. La même année, il devient professeur de philosophie

et de théologie à la maison d’études assomptionniste de Leuven. Cette maison est fermée en 1967 par manque d’étudiants. Le P. Jan approfondit alors ses connaissances sur le protestantisme à l’Université allemande de Tübingen (1967-1968), puis à la Sorbonne à Paris. Rentré à Leuven, il est nommé professeur de théologie au Centre d’Etudes Ecclésiastiques, un Consortium qui réunit les étudiants de philosophie et de théologie d’une vingtaine de congrégations. En 1976, il est nommé secrétaire général et membre du directoire de ce Centre d’études. En plus de ses cours, il assume la fonction de secrétaire de la section de Théologie et de Pastorale. A partir de 1982, il a la responsabilité des universitaires logés dans la maison d’études Saint-Augustin à Leuven. Comme professeur, il participe à plusieurs revues scientifiques: ‘Tijdschrift voor Geestelijk Leven’, ‘Tijdschrift voor Theologie’, ‘Pastor Bonus’et à ‘LEncyclopédie de la Littérature moderne’.

Maladie.

En 1986, un cancer des os se déclare. Un traitement de plusieurs mois lui redonne la force de reprendre ses cours, mais c’est aidé de béquilles qu’il se rend à la Faculté deux années durant. Le 28 janvier 1989, il meurt à la clinique universitaire de Pellenberg. Il n’a que 56 ans. Ses obsèques se déroulent à Leuven le 4 février, en présence de nombreuses personnalités ecclésiastiques. Il est inhumé au cimetière de Kinrooi, son village natal.

Bibliographies

Bibliographie et documentation: Documents Assomption, Nécrologe (IV) 1987-1990, p. 47-48. Onder-Ons, maart 1989, p. 17-21 (bibliographie du P. Jan Lemmens). [Bibliographie indiquée dans la notice biographique du P. Lemmens. Les ACR ne disposent pas d’un exemplaire des articles et autres publications de ce religieux].