Hervé YVEN – 1924-2006

décédé à St Sigismond le 13 mai, à l’âge de 82 ans.

Hervé était un breton bretonnant et un licencié en lettres de l’Université de Toulouse. Né au cœur du Léon, il a gardé toute sa vie un fort attachement à sa langue maternelle et à la culture bretonne. Professeur d’alumnat, de collège et de lycée agricole (à Kerbernès, Finistère) pendant 26 ans, il aimait ce métier, le contact avec les jeunes et aussi, les bons mots aux sonorités inhabituelles ou cocasses : beaucoup sont restés célèbres. Un accident de santé amène les supérieurs à lui proposer un travail de secrétariat auprès du provincial de Bordeaux, du Conseil inter-provincial à Paris, puis du Provincial de France de 1981 à 1990. En 1992, il accepte d’encadrer les jeunes bulgares qui arrivent en France et de leur apprendre le français, à Valpré d’abord, puis à Layrac. Il aurait aimé suivre François Bernard à Plovdiv, mais les médecins le lui déconseillent fortement. Il réside un temps à la communauté de Vincennes et en 2000 il rejoint Saint Sigismond. Il continue à lire beaucoup, s’intéresse à la nature, anime un groupe biblique et ne rechigne jamais à assurer une homélie ou une récollection.

« En communauté, il ne faisait pas beaucoup de bruit. Il était fraternel avec tous, parfois pince sans rire. Très volontaire, il n’acceptait d’être aidé ou servi que lorsque vraiment il ne pouvait pas assurer ce service lui-même »

Joseph Mermoz

Bibliographies