James (James Joseph) WHITWORTH – 1892-1963

Bethnal Green, 1951.
« Me voilà de nouveau frustré dans mes plans. Le P. David
[Hennessy] m’écrit une lettre de demande de pardon à cause de tous les
ennuis que sa conduite m’a causés. Il est rentré à Newhaven dans un grand
état d’épuisement moral et physique. Le médecin lui prescrit au
moins un mois de repos absolu. Je cherche à le placer dans un couvent près
de Hitchin. Une autre calamité m’a assailli en même temps. Le P. Finbarr a
été renversé il y a une semaine en descendant du tram. La voiture, après
lui avoir brisé le genou, ne s’est même pas arrêtée. Nous sommes obligés de
combler ces deux vides, nous ne pourrons vous envoyer des probanistes avant
Noël. Le P. David aurait été attaqué à Paris et délesté de tous ses
bagages. Pour rentrer
en Angleterre, il a dû emprunter de l’argent à la banque de Paris. Le Père
est incohérent dans ses paroles, mais il porte des contusions à la tête et
sur les jambes. Comme il y a 50 ans que les premiers religieux sont arrivés
en Angleterre, nous allons avoir une grande célébration le 3 janvier
prochain avec Mgr Beck. Ce sont les vacances, tout le monde sera là
».
James Whitworth.

Religieux de la Province d’Angleterre, Provincial (1946-1952). L’Europe comme cadre de formation. James-Joseph Whitworth est né le 17 septembre 1892 à Bromley, au sud de Londres, dans le comté de Kent. En 1901, sa mère, veuve et chargée de 4 enfants, vient habiter Homerston, près de la paroisse de Bethnal Green. La famille se fait baptiser dans l’Eglise catholique en juin 1901. Le P. Gélase Uginet attire le jeune James à l’Assomption. James, accompagné par le P. Wilfrid Manser premier assomptionniste anglais, entre à l’alumnat de Saint- Trond (Belgique) en 1905 d’où il gagne Taintegnies pour les années 1909-1911. Le 4 août 1911, il se rend au noviciat de Gempe où il prend l’habit le 15 du mois et achève son temps de formation religieuse à Limpertsberg (Grand Duché de Luxembourg) où il prononce ses premiers vœux le 15 août 1912, puis ses vœux perpétuels le 15 août 1913. Il rentre en Angleterre pour enseigner à l’alumnat de Bethnal Green (1913-1916). Il peut alors commencer ses études de philosophie en Italie à Fara Sabina (1916- 1917), les poursuivre à Bourville (Seine-Maritime), de 1917 à 1918 et retrouver le climat romain pour les études de théologie (1918-1919). C’est à Louvain qu’il achève son parcours de formation (1919-1922). Il y est ordonné prêtre par Mgr Nicotra le 23 juillet 1922. Il retrouve l’enseignement à l’alumnat de Bethnal Green en 1922 et lorsque l’alumnat est fermé, le P. James est affecté au service de la paroisse. En 1925, il fait partie de l’équipe qui, sous la direction du P. Marie-Louis Deydier, prend la direction du collège Saint-Michel de Hitchin, en remplacement des Pères de Saint- Edme Il y est tour à tour jusqu’en 1946 professeur, préfet de discipline, supérieur et directeur. Page :381/381 Premier Provincial d’Angleterre. En 1941, le P. James est nommé vicaire provincial des maisons d’Angleterre, tout en restant supérieur local à Hitchin. C’est le temps des heures difficiles de la guerre, des communications coupées, du regroupement des jeunes religieux étudiants qui ne peuvent continuer leur parcours de formation sur le continent. Le P. James ouvre un noviciat provisoire à Nottingham, transféré à Bondon House dans le Sommerset. Les résidences assomptionnistes de Londres et de Newhaven sont bombardées, les collèges se débattent dans des difficultés matérielles insolubles. Grâce à sa fermeté, à son bon sens, l’Assomption anglaise poursuit son développement et obtient en 1946 d’être érigée en Province. Le P. James est tout naturellement nommé premier Provincial. En 1948, il s’installe à Bethnal Green. Il a la joie en 1948 d’accueillir la nouvelle de la nomination du P. Andrew Beck à l’évêché de Brentwood. La santé du P. James n’a jamais été brillante. En 1952, le P. Austin Treamer le remplace. Le P. James continue de résider à Bethnal Green comme supérieur de la communauté. En 1961, il est affecté à l’alumnat de Foxholes, près de Hitchin. Homme avisé et plein d’esprit pratique, solide conseiller, il seconde le P. Philip Lemmon de son expérience à la fois tranquille et sage. Au mois de mai 1963, se révèle un cancer au foie. En raison de son état de santé, on anticipe la célébration de son jubilé d’or de profession religieuse, fixée au 26 juillet 1963. Mgr Beck et le P. Wilfrid Dufault lui font la joie de l’entourer pour cette manifestation de foi et de fidélité religieuse. Le 10 septembre, le P. James est hospitalisé à Dolles Hill, au nord de Londres, hôpital dirigé par des Sœurs de la Petite Compagnie de Marie. Il meurt bien entouré par les visites des PP. Walter et Philip, le 22 septembre 1963. Sa dépouille mortelle est déposée dans l’église de Bethnal Green. Les obsèques y sont célébrées le 26 septembre. Le corps du P. James est inhumé dans le cimetière de Hitchin, ville où le défunt a passé près de 25 années de sa vie et de son ministère. Page :382/382

Bibliographies

Bibliographie et documentation B.O.A. mars 1964, p. 234. Lettre à la Famille, 1964, n° 365, p. 514-516. The Assumptionist, 1963, 9d, p. 12-16. Lettre du P. James Whitworth au P. Jude Verstaen, Bethnal Green, 12 novembre 1951. Du P. James Whitworth, dans les ACR, rapports sur la Province d’Angleterre (1946-1952) sur 14itchin (1938-1939), sur Bethnal Green (1952-1960), circulaires aux religieux, notes sur les maisons assomptionnistes d’Angleterre (Capenor, Butingford), correspondances (1917- 1961).