Jean-Louis SOUBIROU – 1943-2008

La vie religieuse de Jean-Louis aura été marquée par des obédiences dans le domaine de la gestion, que ce soit dans les économats (vice) provinciaux ou dans les instances accompagnant Bayard. Fils de gendarme, il était né à Chambéry, mais ses racines se trouvaient en Pyrénées Atlantiques. Après des études secondaires au petit séminaire de St Pé de Bigorre et une année terminale au collège assomptionniste de Tarbes, il entre au noviciat de Pont l’Abbé. Étudiant à Layrac et à Rome, il est ordonné prêtre en 1966 et prépare ensuite à Toulouse une licence en sociologie et un diplôme en économie. Quelques années, il travaille en entreprise avant de rejoindre Pessac, siège de la vice-province de Bordeaux. Dès lors commencent pour lui vingt-deux années de service dans les économats des vice-provinces de l’Ouest, du Nord, de la Province de France, et dans le Conseil provincial comme assistant chargé de Bayard. Il a accompagné de façon très efficace la fusion des quatre économats vice-provinciaux et des procures. On lui doit l’essentiel la structuration et du fonctionnement de l’actuel économat de la Province de France. Il suivait aussi de très près la gestion et la politique de développement de Bayard, un domaine qui le passionnait.
Déchargé de ces responsabilités en 2000, il a mis ses compétences au service de plusieurs congrégations religieuses dont il était le conseiller, tout en exerçant la fonction de Président de l’Arria ( Aide aux religieuses et religieux infirmes et âgés) et en occupant un poste de Directeur général d’une association de bienfaisance et d’action sociale.
Généreux et actif, il envisageait de profiter un peu de la retraite qu’il venait de prendre pour se cultiver, s’ouvrir à de nouveaux domaines tout en continuant à rendre divers services. La maladie ne le lui aura pas permis.

Bibliographies