Christian Lauriol – 1930-2014

Christian Lauriol est né le 12 novembre 1930 à Agen (47) au sein de famille de ses parents, Émile Joseph et Rose (Viarouse). Il reçoit le baptême le jour même. A l’âge de 15 ans il entre à l’alumnat Notre-Dame de Cahuzac, à Gimont dans le Gers puis rejoint en 1947  celui de Cavalerie, à Prigonrieux en Dordogne. Il opte en 1950 pour la vie religieuse assomptionniste. Il entre alors au noviciat de Pont-l’Abbé d’Arnoult (17). Il prend l’habit sous le nom de frère Gabriel et y prononce ses premiers vœux. Il est nommé ensuite à Layrac (47) où il étudie la philosophie durant deux ans. En 1953 il part faire son service militaire pour un an et demi, période au terme de laquelle il revient à Layrac pour suivre le cycle des quatre années en théologie. Il s’engage définitivement dans la congrégation le 9 décembre 1957. Il est ordonné prêtre le 19 octobre 1958, à 28 ans.

Il suit à partir de 1959 une année de formation pastorale à Valpré (Ecully). C’est en 1960 qu’il est nommé professeur de classe de 6ème à l’alumnat de Saint-Mar (49). Il y reste deux années. En 1962 Christian Lauriol est nommé vicaire de la paroisse Notre-Dame de Salut à Caudéran à Bordeaux (33). Il y reste 6 ans. En 1968 il suit à Lille la formation de  l’école missionnaire d’action catholique et d’action sociale (E.M.A.C.A.S). Durant ce stage d’un an son regard sur le monde du travail est profondément renouvelé. Christian s’engage comme P.O, prêtre ouvrier. Tout d’abord à Angoulême où il travaille comme pompiste puis comme livreur de pneus. De 1975 à 2003 Christian habite La Rochelle où il travaille professionnellement à la coopérative de la pêche. Il séjourne tout d’abord dans la communauté de P.O, prêtres ouvriers, assomptionnistes. Il loge ensuite, souvent seul, à la Fourmilière, à Villeneuve les Salines, à Tasdon, à Périgny, puis dans un studio avenue des Corsaires et participe au groupe des P.O de La Rochelle. Il y accompagne des équipes d’action catholique ouvrière (ACO). Il prend sa retraite professionnelle en 1992. Il accepte alors le poste d’aumônier de prison, sur l’Ile de Ré. Ces quinze années ont également marqué son parcours.

En 2003 Christian retrouve la communauté de Pont-l’Abbé-d’Arnoult (17) dont il devient le supérieur de 2005  à 2011, avant de rejoindre Layrac en 2012. La maladie l’atteint et il se bat contre le cancer pendant un an. Il a reçu le sacrement des malades une semaine avant son décès le vendredi 17 octobre. Ses obsèques se sont déroulées au Prieuré le mardi 21 octobre. Une soixantaine de personnes étaient présentes. L’homélie a été donnée par Nicole et Jacques Chatelier, membres de l’équipe d’ACO, avec lesquels Christian avait préparé la célébration, à partir du texte des pèlerins d’Emmaüs. Des témoignages ont ponctué la célébration présidée par le P. Germain Broch.

Y.de V.

Bibliographies