Malachy CORBETT – 1906-1981

Scrupule de conscience.

«Je vous écris de nouveau, cette fois-ci pour vous dire que j’ai embrassé
le P. David
[Hennessy] ce matin avant son départ pour Rome via Dieppe. Je lui ai dit au
revoir sur le bateau où je suis arrivé un quart d’heure avant le départ,
car le Père David avait quitté la maison avant que je ne sois rentré de
Seaford où je vais dire la messe tous les jours. Il
doit y profiter beaucoup de ces quelques mois de vie de communauté qu’il
n’a pas eus depuis longtemps. Que le P. d’Alzon qui a fait une si belle
préparation pour la prêtrise à Rome l’aide à retrouver l’esprit qu’il nous
a légué. Je ne sais
pas le nom du supérieur des probanistes à Rome, je crois qu’il doit savoir
que le P. David a déjà dit 4 intentions
de messe sur 6 pro papa et 16 d’une série de 25. La 17ème n’est pas signée
sur notre registre de messes. J’ai oublié de lui en parler. Le P. David est
un peu négligent pour la notification des messes, dites au supérieur que le
Père D. n’a pas apporté avec lui d’obligation de messe ». Newhaven,
P. Malachy. 5.11.1951.

Religieux de la Province d’Angleterre.

Curriculum vitae.

Malachy Corbett est né le 11 janvier 1906 à Bolton dans le Lancashire. Il fait un essai de vie religieuse chez les Passionnistes en Irlande où il est reçu comme frère convers après son noviciat, il s’associe comme religieux de chœur, en vue du sacerdoce, à une nouvelle communauté naissante en Australie (Brisbane) qui, peu de temps après, cesse d’exister dissoute par Rome. Après plusieurs contacts avec les Assomptionnistes, il prend l’habit le 14 janvier 1940 à la communauté parisienne et provinciale de l’avenue Denfert-Rochereau. Le noviciat chaotique est le reflet des événements de la période: il commence à Pont-l’Abbé d’Arnoult (Charente-Maritime), mais pour échapper aux Allemands, le Frère Malachy, sujet anglais, doit passer en zone libre à Vérargues (Hérault) où du 25 juillet au 21 novembre 1940 la maison n’a pas encore reçu le statut canonique de noviciat, ce qui nécessite l’obtention d’une ‘sanatio’. Le Frère Malachy est reçu à la première profession le 21 février 1941 à Vérargues. « Il a du jugement, souhaite combler les lacunes de sa formation antérieure, mais la mémoire est ingrate, aggravée par la difficulté de la langue française qu’il ne maîtrise pas encore. C’est un homme ouvert, pieux, modeste, effacé, courageux mais un peu timoré, porté à l’austérité ». Ses études de philosophie se sont déroulées à Brisbane en Australie. Il a commencé des études de théologie à Gênes (Italie) de 1938 à 1939: il peut les poursuivre à Nîmes (Gard) de 1941 à 1942. Le 11 novembre 1942, jour de l’entrée des Allemands dans la zone dite ‘libre’ en France, le Frère Malachy gagne l’Angleterre et évite les complications de nationalité avec l’occupant. Il continue sur le sol anglais à Bindon House ses études de théologie perturbées par la guerre (1942-1944).

Scrupule de conscience.

«Je vous écris de nouveau, cette fois-ci pour vous dire que j’ai embrassé le P. David [Hennessy] ce matin avant son départ pour Rome via Dieppe. Je lui ai dit au revoir sur le bateau où je suis arrivé un quart d’heure avant le départ, car le Père David avait quitté la maison avant que je ne sois rentré de Seaford où je vais dire la messe tous les jours. Il doit y profiter beaucoup de ces quelques mois de vie de communauté qu’il n’a pas eus depuis longtemps. Que le P. d’Alzon qui a fait une si belle préparation pour la prêtrise à Rome l’aide à retrouver l’esprit qu’il nous a légué. Je ne sais pas le nom du supérieur des probanistes à Rome, je crois qu’il doit savoir que le P. David a déjà dit 4 intentions de messe sur 6 pro papa et 16 d’une série de 25. La 17ème n’est pas signée sur notre registre de messes. J’ai oublié de lui en parler. Le P. David est un peu négligent pour la notification des messes, dites au supérieur que le Père D. n’a pas apporté avec lui d’obligation de messe ». Newhaven, P. Malachy. 5.11.1951.

Notices Biographiques A.A Il est admis à la profession perpétuelle à la fin de l’année 1942 avec dispense d’une année de vœux temporaires et il est ordonné prêtre à Bristol le 25 mars 1944. Le P. Malachy va passer la plus longue partie de sa vie sacerdotale comme curé de paroisse.

Offices et emplois.

Le P. Austin Treamer a retracé la chronologie des différents emplois du P. Malachy:

1944: étudiant à Bindon House,

1945: vicaire à Charlton,

1949: supérieur de la communauté de Newhaven,

1952: supérieur et maître des novices à Capenor,

1953: procurateur à Charlton,

1956: supérieur et procurateur de 1’alumnat Walsworth House

1961: curé de paroisse et aumônier à Hitchin

1972: curé et aumônier à Brockley,

1973: aumônier d’hôpital à Foxholes

1979: aumônier d’hôpital à Bethnal Green

Le P. Malachy est estimé pour ses contacts dans la pastorale auprès des malades et des religieuses. Il est victime d’un infarctus en terminant de célébrer l’Eucharistie. Croyant qu’il va regagner ses forces après deux jours de repos, ses confrères sont très étonnés d’apprendre la nouvelle de son décès dans un hôpital de Londres le 8 avril 1981. Les obsèques sont célébrées le 15 avril suivant. Les restes du P. Malachy sont inhumés au cimetière de Hitchin.

Bibliographies

Bibliographie et documentation: Documents Assomption, Nécrologe (11) 1981-1983, p. 11-12. Notice biographique sur le P. Carbett par le P. Austin Treamer, 8 pages. Le P. Malachy A écrit un certain nombre de rapports sur Newhaven (1951951), sur Capenor (1952-1955) et sur Hitchin (1956-1959).