Marcel Hoffmann – 1938-2005

Décédé en Alsace le 4 septembre, à l’âge de 67 ans.

Né en Alsace, ordonné prêtre en 1967 après avoir connu les alumnats de Vellexon et Miribel, puis le noviciat de Nozeroy , les raisons d’études de Lormoy, Layrac, Valpré, Marcel semble hésiter quelque temps sur son orientation apostolique: les dix premières années d’activité en Daroisse à Angoulême puis à l’alumnat de 5cherwiller comme professeur ne répondent pas entièrement à ses aspirations.

Aussi passe-t-il une année dans une abbaye trappiste pour discerner une éventuelle vocation contemplative. A son retour, il est nommé en Côte d’Ivoire où il restera jusqu’à la fermeture de la communauté de Grand-Bassam. II s’y épanouit et découvre un goût pour la mission et le travail auprès des pauvres. Aussi, après une année à la communauté d’Antony, part-il volontiers à Madagascar.

II y sera un homme zélé, soucieux de trouver des réponses à la pauvreté des gens, cherchant des moyens pour développer l’agriculture et la scolarisation des enfants. Peu de temps avant son hospitalisation en Alsace, et encore après les opérations qu’il y a subies, il exprimait un grand souci du devenir des écoles dont il s’occupait.

II avait l’impression de n’avoir pas terminé sa tâche. C’était un homme généreux, spirituel, exigeant envers lui-même et peutêtre un peu scrupuleux. Sa mort est une grande perte pour la Vice-Province de Madagascar.


|

Bibliographies