Noël Bugnard – 1920-2009

Noël est mort dans la ville où il est né, Chambéry, en décembre 1919, et il a été enterré dans la chapelle où, en 1943, il avait été ordonné avec deux autres de ses frères. Entre ces deux « guillemets » de sa vie,  il y a eu d’abord la formation à l’alumnat, au noviciat et au scolasticat, puis les premiers postes dans l’enseignement des lettres et des langues, à Miribel, Valpré, Mongré et cinq années à Worcester (USA). Puis est venu le temps des responsabilités plus lourdes : provincial de Lyon (6 ans), assistant général et secrétaire général à Rome pendant 12 ans. C’est avec soulagement qu’il a quitté ces fonctions, trouvant d’autres façons de se mettre au service des autres à la maison provinciale, comme supérieur, bibliothécaire, archiviste, toujours prêt a accueillir et à accompagner dans leurs démarches  les missionnaires de passage, remplaçant les collègues aumôniers des Orantes et des Oblates, animateur des Croisés du Purgatoire, prédicateur de retraites… Atteint d’aphasie, gêné dans ses mouvements,  les dernières années de sa vie furent une épreuve terrible, le frappant dans ce qu’il avait de plus cher : la conversation et la lecture.

Bibliographies