Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à l'info-lettre

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Menu
À la une Voir toutes les actualités

Maison de retraite Notre Dame des Vignes à Albertville. L’association Chemins d’Espérance poursuit le charisme de l’Assomption

Il y a cent ans, s’ouvrait à Albertville, un alumnat assomptionniste (une sorte de petit séminaire) pour la formation des jeunes en discernement vocationnel. Aujourd’hui transformée en maison de retraite, la structure est gérée par l’association Chemins d’Espérance. À l’occasion de la clôture du jubilé, le dimanche 24 novembre, Vincent Camus, vice-président de l’association, explique comment celle-ci cherche à mettre en œuvre les valeurs de l’Assomption.

Une relation de confiance célébrée

Pour nous, association, être présent à la célébration de ce centenaire est très important. Celle-ci est la mise en lumière de l’histoire d’une congrégation qui nous a fait confiance pour nous confier la gestion de son établissement ici à Albertville. Le week-end des anciens de l’alumnat le 1er juillet dernier était particulièrement marquant tout comme la célébration de clôture du jubilé, le dimanche 24 novembre. Nous y avons participé avec joie, de façon spontanée, pour partager ce qui rappelle l’ancrage assomptionniste pendant un siècle.

Les valeurs et les motivations de l’Assomption restent fondamentales

Notre association, dès son origine, a souhaité ancrer son action sur des valeurs (partage, solidarité, accueil, Espérance) portées par la grande famille de l’Assomption (les frères et les sœurs) qui lui  a confié la gestion de certaines de ses Ehpads (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) et résidences-services (personnes âgées autonomes). Ces valeurs sont également partagées par toutes les autres congrégations ou association membres de Chemins d’Espérance. A ce titre, nous venons de concevoir et de lancer un programme « Vis l’âge » qui vise à concrétiser ces valeurs dans l’accompagnement quotidien des personnes âgées, y compris spirituel, jusqu’au bout, avec les soins palliatifs, pour tous les intervenants de toutes nos maisons : personnels, familles et bénévoles.

« Vis l’âge » pour concrétiser les valeurs de la famille de l'Assomption

Vers l’avenir

Les enjeux de l’accompagnement des personnes âgées, de leur domicile à la résidence service ou à l’Ehpad, vont aller croissants dans les années à venir en raison du vieillissement de la population et des pathologies de plus en plus lourdes d’une partie de celle-ci. Le point essentiel pour Chemins d’Espérance est de maintenir un accompagnement avec un lien social réel et bienveillant ; notre caractère propre, c’est la relation autant que la prestation.

Quelques chiffres en rapport avec l’association

Sur 1700 personnes accompagnées annuellement dans nos 20 établissements en France, les membres des familles de l'Assomption représentent environ 10 % des résidents (40 % à Albertville ; et environ 35 % des résidents religieux au total). Nous bénéficions de la présence d’environ 300 bénévoles individuels, dont une quinzaine à Albertville, (nous souhaitons développer le bénévolat), et nous employons environ 1000 salariés à temps plein ou partiel. En France, environ un tiers des EHPAD sont gérées aujourd’hui par des entreprises lucratives, un tiers par les départements ou les communes, et un tiers par des associations privées sans but lucratif comme Chemins d’Espérance.

BeBa