Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à l'info-lettre

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Menu
À la une Voir toutes les actualités
Navigation

D comme Dépouillement.

Print
5 Octobre

Tout le travail de la perfection consiste en deux choses, selon l'expression de saint Paul, se dépouiller et se revêtir. On se dépouille par un travail dont le but est de détruire en soi tout défaut, toute attache humaine, toute imperfection. Les aspérités de caractère, les tristesses trop naturelles, les découragements, les mouvements de l'amour-propre, les susceptibilités, l'amour des créatures, des consolations, des joies humaines, les retours sur soi-même, les motifs humains dans les meilleures choses, une certaine paresse, un très grand désir de repos au milieu de certaines épreuves; tout cela et tout ce qui ressemble à cela doit être écarté avec le plus grand soin de notre âme. Et, certes, l'effort doit être continuel, si nous ne voulons pas que la tiédeur et la lâcheté couvrent de leur mousse les petits coins de terrain gagnés sur l'ennemi. Oui, il faut vous dépouiller, et tant que nous aurons quelques haillons de notre mauvaise nature, nous ne pourrons prétendre au vêtement de lumière que Notre-Seigneur nous destine.


Lettre aux Adoratrices (Lettres, t. II, p. 295).


<br>