Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à l'info-lettre

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Menu
À la une
  • Le Conseil général plénier en terre Massaï…

    Du 1er au 11 juin 2018 se tient à Arusha en Tanzanie, le Conseil Général Plénier, une instance qui réunit régulièrement tous les Provinciaux de la Congrégation. Le fil rouge nous est proposé par le Père Benoît Bigard, Provincial d'Europe.

Voir toutes les actualités
Navigation

Guérison et contre-guérison (tentation de la langue).

Print
14 Mars

Notre-Seigneur, selon l'Evangile, veut bien guérir un sourd muet (1). Eh bien, si notre divin Maître revenait ici-bas, je le conjurerais de faire un miracle d'une autre espèce: celui d'ôter leur langue à une foule de gens. Quel abus horrible n'en fait-on pas! Laissons de côté les injures, les provocations, les mensonges vulgaires. Est-ce que la langue n'a pas implanté le règne de la fausseté, de l'erreur partout où elle peut trouver un fragment de tribune? Voyez les systèmes philosophiques, et les romans, et les cours athées, et les loges des francs-maçons. A la parole parlée joignez la parole écrite, depuis la chaire de pestilence (2) comme déjà du temps de David, jusqu'à la plume contagieuse d'une foule de journalistes, que de poisons sont versés à flots de toute part à l'aide de discours, de feuilles quotidiennes, de drames, de conférences! Qui énumérera les formes revêtues par toutes ces élucubrations inventées pour tuer la pureté dans le cœur, la vérité dans les intelligences?


Le Pèlerin, 23 mars 1878, p. 192.


(1) Miracle d'un sourd-muet guéri? Un sourd-bègue, oui en Mc 7, 31; un aveugle et muet, oui en Mt 12, 22. On ne trouve l'association sourd et muet qu'en Mc 9, 25 à propos de la guérison d'un démoniaque épileptique.

(2) La chaire de pestilence est une expression favorite des apologistes du XIXème siècle pour stigmatiser l'enseignement universitaire. Le P. d'Alzon qui fut journaliste à ses heures et encouragea la vocation du P. Vincent de Paul Bailly dans l'apostolat de presse, n'est pas tendre avec la profession.