Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à l'info-lettre

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Menu
À la une Voir toutes les actualités
Navigation

Qui n'avance pas recule.

Print
8 Mars

Vous savez combien je vous aime, et, par conséquent, combien je suis heureux d'avoir de vos nouvelles. Donnez-m'en très souvent. Entrez avec moi dans les détails. Le P. Ivan, sous ce rapport, est plus aimable que vous, et il résulte que j'apprends par lui des choses que le P. Galabert a quelquefois oublié de me dire. Sanctifiez-vous beaucoup; sanctifiez aussi les enfants qui vous sont confiés; priez pour la conversion des Russes et des Bulgares. Il y a tant à faire de toute part. Etudiez toujours, malgré vos occupations; mettez-vous y avec énergie. Qui n'avance pas recule dans la science comme dans la piété.


Lettre à Francesco Schichkov (Lettres, t. XII, p. 650).


Note. Francesco Schichkov ou Schiskov, selon les formes de transcription, (1850-1929) fut l'un des premiers religieux assomptionnistes bulgares de la Congrégation. Originaire de Philippopoli (Plovdiv) où le P. Galabert implanta la première communauté d'Orient en 1864, il fut ordonné prêtre en 1874 et passa volontairement, le premier, au rite slave en 1883. Il se consacra principalement au service des vocations religieuses à Karagatch (Andrinople), mais fut également prédicateur, confesseur et secrétaire de Mgr Petkov, au rythme des besoins et des urgences de la mission. Le nom de Schichkov [Schiskov ou encore Chichkov] a été porté par plusieurs religieux de l'Assomption, notamment par deux frères, Barthélemy (1867-1931) et Matthieu (1850-1892). C'est le P. Josaphat Schiskov (1884-1952) qui a étébéatifié, ainsi que deux autres assomptionnistes, les PP. Pavel Djidjov et Kamen Vitchev, le 26 mai 2002 par le Pape Jean Paul II à Plovdiv.