Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à l'info-lettre

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Menu
À la une Voir toutes les actualités
Navigation

Servir le Seigneur, c'est faire un choix positif exigeant.

Print
3 Mars

Je veux aujourd'hui vous faire part de mes réflexions. La première, c'est qu'en effet vous êtes bien plus faite pour une vie comme vous l'envisagez que de tout autre façon. Seulement vous êtes obligée de tendre à la perfection chrétienne, c'est-à-dire à une imitation plus parfaite de Notre-Seigneur. Pour cela, il faut le connaître et l'aimer, et l'on ne connaît bien Notre-Seigneur que par une prière persévérante; puis, on ne l'imite bien que par la mortification – c'est lui qui l'a déclaré ainsi (1). Ma chère enfant, voilà deux règles un peu sévères que je commence à vous donner: priez et mortifiez-vous. Il est impossible de servir deux maîtres (2): votre corps, vos sens, votre imagination, votre cœur, votre amour-propre, et en même temps Jésus-Christ. C'est pour cela qu'il faut choisir et prendre un parti sérieux.


Lettre à Amélie de Pélissier (Lettres, t. I, p. 116).


(1) On peut se référer aux textes évangéliques de Lc 18,1 ou de Mt 6, 24.

(2) D'après Mt 6, 24.