Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à l'info-lettre

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Des religieux apostoliques

Print
Les Augustins de l’Assomption (a.a.) constituent une congrégation de religieux catholiques (prêtres et frères) fondée à Nîmes, par le Père Emmanuel d’Alzon en 1845.

La règle de la congrégation est inspirée de celle de saint Augustin d’Hippone et elle tire sa dénomination de ce patronage et du Collège de l’Assomption (actuellement Collège public Feuchères, à Nîmes) où des professeurs se sont rassemblés autour d’Emmanuel d’Alzon dans une démarche de vie religieuse.

Leur Règle de vie

La règle de saint Augustin, qui introduit la Règle de vie des Augustins de l’Assomption, rappelle ceci : « Avant tout, vivez unanimes, ayant une seule âme tournée vers Dieu ».
Quel que soit le pays, la langue ou la culture d’origine, les frères vivent ensemble sous un même toit. Les Assomptionnistes ont toujours privilégié la vie communautaire : leur quotidien est de vivre, prier, aimer et agir en frères. Ils tiennent de leur fondateur la conviction que l’Évangile est un chemin d’humanité et un facteur de transformation sociale. À travers leurs oeuvres et leurs insertions ils cherchent à répondre, aujourd’hui comme dans le passé, aux besoins actuels des hommes et de l’Église. Ils sont animés par le projet de promouvoir tout l’homme et tout homme dans la justice, l’amour et la vérité.

Dimension internationale

Cette congrégation d’origine française est aujourd’hui très internationale mais beaucoup de candidats continuent à être formés en France. Au début de l’année 2009, elle comptait 820 religieux, et 45 novices, prêtres et frères, répartis dans plus de 120 communautés, 30 pays et 5 continents. Son évolution actuelle suit celle de l’église catholique marquée par un grand dynamisme en Afrique et en Asie. Les Augustins de l’Assomption accueillent actuellement des candidats du Congo, Kenya, Tanzanie, Togo, Madagascar, Corée, Vietnam, Chine, Philippines, à côté d’un recrutement d’Américains du Nord et du Sud, d’Européens de l’Ouest et de l’Est. Aujourd’hui elle est toujours présente en Russie, Bulgarie, Roumanie, et aussi en Turquie comme en Israël, des pays dans lesquels elle s’efforce de promouvoir le dialogue interreligieux et l’unité entre chrétiens.