LETTRES AU MAITRE DES NOVICES – Sage, ECRITS SPIRITUELS

Informations générales
  • ES-0148
  • LETTRES AU MAITRE DES NOVICES
  • LETTRE D'INTRODUCTION
  • Sage, ECRITS SPIRITUELS
Informations détaillées
  • 1 ADVENIAT REGNUM TUUM
    1 APOSTOLAT
    1 CHAPITRE GENERAL DES ASSOMPTIONNISTES
    1 DIRECTOIRE DES ASSOMPTIONNISTES
    1 ESPRIT DE L'ASSOMPTION
    1 EXERCICES RELIGIEUX
    1 MAITRE DES NOVICES ASSOMPTIONNISTE
    1 NOVICIAT DES ASSOMPTIONNISTES
    1 PATRONS DES ASSOMPTIONNISTES
    1 PROTECTION DE LA SAINTE VIERGE
    1 VERTUS RELIGIEUSES
    3 LAVAGNAC
  • 8 octobre 1868
La lettre

Mes très chers frères,

Le Chapitre général que nous venons de tenir m’a invité à adresser au noviciat une série d’instructions où je résumerais, autant qu’il dépendrait de moi, l’esprit de notre Congrégation; c’est ce que je vais m’efforcer de faire, en vous traçant successivement les diverses idées sur lesquelles repose notre oeuvre. Déjà, dans le Directoire, j’avais posé quelques jalons, mais peut-être sera-t-il opportun de développer ce qui y est dit. D’autre part, à mesure que les mêmes pensées sont présentées à différents points de vue, elles peuvent pénétrer les esprits qui ne les ont pas toujours saisies au premier abord. Il me paraît donc très utile de vous offrir une suite de considérations dont le résultat, je l’espère, sera de vous donner plus clairement la vraie notion de vos devoirs de religieux Augustins de l’Assomption.

J’ai adopté la forme de lettre, parce que je puis me mettre ainsi plus en rapport direct avec vous. Ne pouvant pas vous parler, je puis vous écrire, vous avoir plus présents à la pensée et au coeur: ce que je vous dirai aura peut-être plus de vie, et, par là, vous sera plus profitable. Je diviserai ce travail en quatre parties principales, qui seront elles-mêmes subdivisées, selon l’étendue et le nombre des considérations qui viendront se grouper autour des idées mères (1).

J’établirai d’abord les principes sur lesquels repose notre esprit; j’indiquerai ensuite quelques pratiques utiles pour l’acquérir, puis je traiterai des vertus qui vous sont plus particulièrement nécessaires; enfin, j’examinerai l’action que nous devons exercer au dehors et les moyens par lesquels nous devons l’exercer.

Je place ce travail sous la protection de Notre-Seigneur, de la Très Sainte Vierge, de saint Augustin et de tous nos patrons, afin que mes paroles vous instruisent, vous édifient et vous enflamment du désir de procurer la gloire de Dieu, en même temps que vous travaillerez avec plus d’ardeur à votre sanctification personnelle.

[Lavagnac,]

Notes et post-scriptum
(1) Le P. d'Alzon se propose un plan qui ne sera que partiellement suivi. La première lettre n'envisage que << ce qui concerne notre sanctification personnelle >>; la deuxième :<>; la troisième: <>. La quatrième inaugurait une nouvelle série sur << les vertus qui nous sont plus particulièrement nécessaires >>.