Touveneraud, LETTRES, Tome 1, p.316

jul 1853 [Nîmes, ROCHER_MADAME

Qu’elle fasse le possible pour revenir au plus tôt à Nîmes.

Informations générales
  • T1-316
  • 284
  • Touveneraud, LETTRES, Tome 1, p.316
  • Orig.ms. ACR, AL 178; D'A., T.D. 34, n. 11, p. 288.
Informations détaillées
  • 1 ADORATION PERPETUELLE
    1 CIBOIRE
    2 VAILHE, SIMEON
    3 NIMES
    3 PARIS
  • A MADAME DE ROCHER
  • ROCHER_MADAME
  • le] jeudi [juillet 1853] <1>.
  • jul 1853
  • [Nîmes,
La lettre

Ma chère fille,

Votre lettre veut une prompte réponse et j’ai peu de temps. Je crois que vous devez faire votre possible pour revenir au plus tôt et pour revenir à Nîmes. Attendre à Paris serait très imprudent pour plusieurs motifs. Je vous défends de vous laisser aller à des idées de défiance à mon égard. Je compte sur vous.

Merci du ciboire. Mille choses à vos enfants. Demain, nous établissons l’adoration perpétuelle[2].

E. D'ALZON.
Notes et post-scriptum
1. Datation donnée par le P. S. Vailhé; - demeure approximative.
2. Cette indication demeure vague, car ce n'est que progressivement que l'adoration perpétuelle diurne réussit grâce au P. d'Alzon et à des zélatrices recrutées par lui, à s'implanter dans nombre de paroisses du diocèse. Il en est peu, écrit le P. Vailhé, qui ne l'aient pas de son vivant réalisée en tout ou en partie. *(Vie du P. d'Alzon,* II, pp. 172-173).