P. Vinh, Assomptionniste, chargé de projet pour la Fondation Adveniat

En plus de mes activités à la paroisse St-Pierre-de-Montrouge, je suis au service de la Fondation Adveniat. Elle vient en aide aux enfants et aux jeunes en situation précaire à travers le monde pour leur donner une chance de réussir leur vie, par l’éducation, l’accueil et l’accompagnement.

P. Vinh Cao Ba

Pierre, de son nom de baptême, est originaire de Dong Nai, région du sud-est du Vietnam. Dans ce pays, les catholiques sont une minorité. Ils ne représentent que 7% de la population de ce vaste territoire de plus de 96 millions d’habitants. « Au Vietnam, nous manquons de prêtres, surtout à la campagne. Dans la région qui borde la Chine, certains marchent toute la nuit pour assister à la messe, qui n’a lieu qu’une fois par mois » explique Père Vinh, huitième d’une famille de dix frères et sœurs.

Son appel à la vie consacrée est le fruit d’un long parcours. A la fin de ses études universitaires en finances, Vinh travaille pendant plus de 2 ans dans une banque puis en entreprise. Parallèlement, il commence à vivre avec les Assomptionnistes. Il fait un pas de plus en décidant de passer une année au service de l’orphelinat tenu par les Assomptionnistes à Saïgon.

Tout l’attire, l’enthousiasme, la joie d’être avec les enfants, la vie en communauté, l’entraide entre Frères assomptionnistes, leur implication dans le monde, sa vie avec Dieu …

Il poursuit sa formation, en intégrant en 2011 le noviciat assomptionniste de Juvisy-sur-Orge (en région parisienne). À une époque où il ne parlait pas un mot de français ! 5 ans après il passe son bac de théologie. Puis il est ordonné prêtre en juin 2019.

Aujourd’hui, membre de la communauté de Denfert à Paris, il se consacre à de nombreux apostolats dont la Fondation Adveniat. Elle vient en aide aux enfants et à leur famille partout dans le monde.